Lamu

lamu.jpg

Lamu est le point final d’un inoubliable voyage au Kenya. Fleuron de l’architecture et de la culture swahilie, Lamu est à la fois le nom de l’archipel, de l’île et de la ville principales. Le visiteur peut observer la danse des boutres entre les principales îles de l’archipel : Manda, Kiwayu et bien sûr Lamu.

Situé dans l’Océan Indien au large de la côte est du Kenya, Lamu est une escale très prisée des touristes internationaux en quête de tranquillité et de dépaysement. Les plages constituent l’attrait majeur de l’archipel : elles sont les joyaux d’un paysage sauvage et grandiose.

L’endroit a su conserver sa personnalité et ses traditions swahilies. C’est l’un des lieux les plus exotiques et les plus romantiques du monde. Vous serez rapidement plonger dans le rythme local et découvrirez les nombreuses richesses de l’archipel : une nature sauvage, mais aussi un art de vivre et une atmosphère hors du temps…

La vieille ville de Lamu

L’île de Lamu mesure 25 km sur 12 km : une dimension à taille humaine qui permet d’en apprécier chaque recoin, à commencer par la vieille ville de Lamu, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001.

La vieille cité swahilie du XIVème siècle a gardé tous les charmes de son histoire. Aujourd’hui encore, aucun véhicule motorisé ne circule sur l’île. Le seul moyen de découvrir l’île est à pied, à dos d’âne ou encore à vélo.

Ville arabe accrochée à l’Afrique, Lamu est un lieu mythique et envoutant où flotte le doux parfum des mille et une nuits. Lamu vit au rythme des boutres, bateaux traditionnels des pêcheurs swahilis, et de l’Islam ancestral. La population vit encore majoritairement de la pêche mais s’ouvre de plus en plus au tourisme et au commerce d’objets d’artisanat en bois de mangrove.

Vous pourrez flâner dans les rues étroites de la ville pour y découvrir le fort, l’architecture arabe des maisons mais surtout des portes en bois sculptées à la main, de belles mosquées et d’un marché traditionnel.

Que faire à Lamu ?

Musée de Lamu

Situé en front de mer, le Musée de Lamu (Lamu Museum) vous permettra d’approfondir vos connaissances sur la culture swahilie et les coutumes ancestrales de la région. Le musée reconstitue l’intérieur d’une maison swahilie –chambre, salle de bain et cuisine- où de nombreux objets usuels sont exposés.

Infos pratiques : Le musée est ouvert tous les jours 8h à 18h. Renseignements complémentaires sur le site : http://www.museums.or.ke

Visite du Donkey Sanctuary

Le principal moyen de transport sur l’île reste l’âne, animal emblématique de tout l’archipel. On en compte près de 7000. Si vous êtes passionnés, allez visiter le Donkey Sanctuary sur le front de mer de Lamu : crée en 1987, ce sanctuaire est une véritable maison de repos et de soin pour ces animaux emblématiques.

Village de Shela

Située au sud-est de l’île, ce charmant village est un des plus beaux de la côte. Vous pouvez flâner dans les ruelles et découvrir les belles demeures du 17ème siècle rassemblées près de la petite mosquée construite en 1869. Shela possède également les plus belles plages de sable blanc de l’île.

Ruines de Takwa

D’autres excursions en bateau sont possibles dans l’archipel de Lamu et vous conduiront à la découverte de sites historiques tels que les ruines de Takwa.

Située sur l’île de Manda, la cité de Takwa conserve les vestiges de l’apogée de la ville aux 16ème et 17ème siècles : mosquée, maisons orientées vers la Mecque et tracé des rues témoignent de son passé fulgureux. Les ruines de la cité couvrent 5 hectares et sont dans un bon état de conservation, ce qui permet de se rendre compte de ce qu’à pu être la vie ici autrefois. La visite des ruines de Takwa peut se faire en quelques heures.

Evènements à ne pas manquer !

Festival culturel de Lamu

Chaque année, à la fin du mois de Novembre, un festival culturel est organisé à Lamu dans le but promouvoir le patrimoine culturel de la région.

Organisé par le Lamu Cultural Promotion Group, le festival culturel de Lamu se tient sur 3 jours et propose de nombreuses activités à ses visiteurs : danses et chants traditionnels, expositions d’artisanat locaux, poésies, courses à dos d’âne, courses de boutres, peinture de henné, conférences sur la langue et la culture swahilies…

Festival traditionnel de Maulidi 

C’est un moment unique qui a lieu chaque année au début du mois de Mars. D’origine musulmane, il rassemble toutes les communautés pour une fête de joie. Cette fête fait vivre Lamu au rythme vibrant des chansons, des danses et des courses d’ânes.

Zoom sur la fabrication traditionnelle des boutres

boutre.jpgPrincipal moyen de transport pour atteindre l’archipel et y circuler, les boutres sont la spécialité artisanale de Lamu.

La fabrication traditionnelle de ces bateaux swahilis, est depuis toujours l’activité principale des habitants de Motondoni, petit village situé au nord de l’île de Lamu.

carte_lamu.jpg

Accès

La meilleure façon de se rendre à Lamu est par avion. Il faut compter environ 1h de transfert aérien depuis Nairobi et 25 min depuis Mombasa ou Malindi.

Plusieurs compagnies aériennes opèrent des vols directs depuis Nairobi, Mombasa er Malindi vers l’aéroport de Lamu situé sur l’pile voisine de Manda.

Une fois sur l’île de Manda, il vous suffit de faire la traversée à bord d’un boutre ou d’un bateau pour rejoindre l’île de Lamu.

    Jambo : bienvenue au Kenya !
    © 2017 Kenya Tourist Board - tous droits réservés • Mentions légales • Conception et réalisation : Micraux informatique