Région de Maralal et Marsabit

maralal.jpg

A plus de 8 heures de route de Nairobi, la région de Maralal et Marsabit récompensera les aventuriers les plus courageux. Vous pénétrez dans un monde d’une beauté brute caractérisé par d’infinies plaines arides.

Maralal est une ville frontière, au-delà de laquelle le territoire ne se dévoile que rarement aux visiteurs étrangers. Vous y croiserez les Samburus et partagerez la route avec leur caravane chamelière.

Vous êtes d’apparence dans une des régions les plus inhospitalières du Kenya : l’aridité marque le paysage et les rivières asséchées servent de pistes aux nomades.

Toujours plus au Nord, après avoir traversé l’immensité désertique qui sépare Maralal du lac Turkana, vous croirez apercevoir un mirage… Marsabit est en fait un oasis de verdure en plein cœur du désert ! Les conditions climatiques de la région sont si rudes, qu’une simple brume matinale suffit à faire pousser une végétation fournie.

Près du Parc National de Marsabit, vous découvrirez un endroit magnifique où les forêts et les rivières attirent un grand nombre d’animaux et d’importants troupeaux d’éléphants.

La région de Maralal et Marsabit est idéale pour les amateurs de lieu insolites et d’aventures.

Parc national de Marsabit

Le parc national Marsabit se trouve au nord du Kenya à 560km de Nairobi dans la ville de Marsabit.

Il se situe au pied du Mont Marsabit et comprend une forêt dense ainsi que trois lacs volcaniques qui sont les seuls sources d’eau de la région. Le lac Paradise, refuge de nombreux oiseaux, est l’un des trois lacs rendus célèbre grâce aux premiers films et écrits des aventuriers Martin Johnson et Vivienne de Watteville.

Plusieurs oiseaux se sont installés dans le cratère de ce volcan éteint et on peut apercevoir différentes espèces animales: l’éléphant d’Afrique, le zèbre de Grévy, le buffle, le grand koudou…

L’animal emblématique du lieu est l’éléphant Ahmed, qui par décret présidentiel, a bénéficié d’une protection renforcée pendant 24h dans les années 1970. Cette action avait pour objectif de démontrer que la vie sauvage était très importante aux yeux du gouvernement. Le corps de l’éléphant Ahmed ainsi que ses ivoires sont exposés au musée d’histoire naturelle à Nairobi.

Fiche d’identité

carte_maralal_marsabit.jpg

Statut : parc national

Superficie : 1 554 km²

Ecosystèmes dominants : forêt tropicale, lacs volcaniques

Espèces caractéristiques : éléphants, buffles, grand Koudou, hyènes, zèbre de Grévy, dik-dik, girafe réticulée, lion, léopard, singes

Activités : safari à dos de chameau, rencontre avec les peuples Samburus…

Accès : 8 h de route depuis Nairobi

    Jambo : bienvenue au Kenya !
    © 2017 Kenya Tourist Board - tous droits réservés • Mentions légales • Conception et réalisation : Micraux informatique